Partagez | 

[Oliviana#1] Il faut qu'on parle...

Oliver W. Green
Invité


Message[Oliviana#1] Il faut qu'on parle... écrit Dim 18 Mar - 21:05
Il faut qu'on parle...
Lorsque je me réveille ce matin là il est dix heures je suis posé sur le flanc droit face à mon réveil indiquant l'heure, je sens dans mon dos la femme que j'aime couchée également contre moi ses bras tout autour de ma taille. Je souris tout en me tournant délicatement vers elle, je réalise a cet instant précis que je suis entièrement nu je me rappelle alors de la nuit dernière où Briana est venue dormir chez moi dans le plus profond des secrets. Déjà un an que nous sortons ensemble, depuis le 31 Octobre 2016 et le stress me monte à la gorge alors que je pense à tout ceci, garder pour nous cette situation de couple ne me fait pas plaisir. Il faut que ça s'arrête. Faut qu'on en parle. Mais au fond j'ai peur des réactions que nos amis pourraient avoir face à notre couple, j'ai peur de ce qu'ils diraient, de ce qu'ils imagineraient... Et si ils nous en voulaient d'avoir conservé ce secret pour nous pendant tout ce temps ? Et s'ils trouvaient que nous n'avons rien à foutre ensemble et qu'on n'a pas besoin de détruire une aussi longue et belle relation amicale juste pour une histoire qui est perdue d'avance ? Je sais très bien que je ne dois pas penser à tout ceci mais ça me rend malade me dire qu'ils pourraient réagir hyper mal à notre couple ça m'effraie au plus haut point. Alors tandis que je me pose trois mille questions je finis par quitter le lit tout en embrassant le front de la femme que j'aime en me disant que ce secret tellement beau et excitant c'est sans doute mieux qu'on le garde pour nous.

Je file dans la cuisine avec pour idée de préparer un petit-déjeuner copieux pour ma femme, lui préparant en premier lieu des pancakes ainsi qu'une gelée de fruits rouges que je trouve en général plutôt bonne, des fraises, des framboises, des cerises et divers autres fruis délicieux. Je décide de faire les choses en grand en préparant également un jus d'orange pressé puis une fois que tout fût prêt j'acquiesce en souriant largement puis je me dirige jusqu'à ma chambre plateau en argent entre les mains contenant notre repas du matin à peine ai-je franchis le pas de ma chambre que je vois ma femme réveillée qui me dévisage longuement « bonjour ma chérie. Bien dormi ? » Que je demande tout en venant m'installer près d'elle en déposant le plateau entre nous tandis que je la scrute longuement de mes yeux sombres « j'ai eu envie de nous préparer un truc bon à manger ce matin. J'espère que ça te plaira ! » Parce que bon je ne suis jamais sûr de mon coup, j'ai envie qu'elle pense que je sois parfait et que rien ne pourra jamais nous séparer parce qu'à ses yeux je suis le mec idéal. Ce serait mon rêve absolu qu'elle pense comme ça. Je souris alors tout en caressant ses cheveux tendrement tandis que je lui tend un verre de jus de fruits histoire qu'elle se réveille en douceur...
Briana & Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageRe: [Oliviana#1] Il faut qu'on parle... écrit Sam 24 Mar - 10:20
Même si je sais que la vérité est parfois lourde et difficile à entendre, je suis le genre de fille à savoir garder un secret. Je ne suis pas pour autant secrète, mais il arrive parfois qu’on doive l’être, c’est comme ça. Pourtant, dans le passé, j’en ai fait les frais. Je parle de l’histoire avec ma soir ; alors tutrice légale ; lorsque j’ai retrouvé la trace de notre père et que j’ai nouée un lien for avec lui. Quand elle l’a su, elle ne l’a pas supporté et elle est partie. Je ne l’ai jamais revu. Bien sûr, j’ai mal vécu le départ de ma grande sœur, mais je sais très bien que si j’avais dit la vérité d’entrée de jeu, elle m’aurait interdit de revoir papa ou même de lui écrire ou de lui parler au téléphone. Il a conscience de ses torts, il sait qu’il à mal agit, mais il est près à changer, et d’ailleurs, c’est ce qu’il a fait. Je suis très heureuse de pouvoir voire mon père aussi souvent que j’en ai envie. D’accord, il est parfois spécial, mais il reste mon père et je n’ai jamais compris pourquoi ma sœur ne voulait plus le voir. D’autant plus que nous n’avons même plus notre mère. Enfin voilà, tout ça pour dire que oui, je sais garder un secret aussi longtemps que nécessaire. Et puis, je ne suis pas non plus une grande bavarde alors si on ne me parle pas, je ne parle pas. Le secret que je cache actuellement n’est pas grave en soit, c’est même quelque chose de beau, mais je ne suis pas toute seule et la vérité, c’est que j’ai peur qu’il se passe la même chose qu’avec ma sœur, lorsqu’il sera découvert. Je connais ma bande de potes depuis des années maintenant, nous sommes inséparables, malgré des caractères radicalement opposés. Mais voilà, il y a des choses qui ne se commandent pas et je suis tombée amoureux d’un des garçons du groupe : Oliver. Je ne vais pas revenir sur tous les détails, mais voilà, ça fait un an que l’on se fréquente en secret. Nous n’avons rien dit à nos amis. Devant eux, nous continuons à être de simples amis l’un pour l’autre, mais dès qu’ils ont le dos tourné, ce n’est plus le cas. Pour ma part, ça ne me pause aucun problème de conscience, parce que dans le fond, nous ne faisons rien de mal. On à pas choisi de tomber amoureux, c’est arrivé comme ça, c’est tout. Le problème, c’est que j’ai peur que le jour ou on le leur dira, ils nous tournent le dos. Peur que si ça arrive, Oliver ne décide de rompre. Si ça arrive, je serais toute seule. J’aurais perdu mes meilleurs potes et mon petit ami, pas facile, hein ? Alors, je préfère ne rien dire et continuer à me faufiler en douce dans sa chambre, la nuit et à jouer les copines timide et réservée le jour. Ce matin, lorsque j’ouvre les yeux, une bonne odeur me chatouille les narines. Le lit est vide. J’attrape rapidement mon haut qui traine au pied du lit et je l’enfile rapidement. C’est là qu’Oliver arrive, plateau dans les bras. Il le pose sur le lit avant de me demander si j’ai bien dormi. « Saaaaaaaaaaaalut ! » fais-je, en baillant. « Bien dormis, et toi ? » dis-je, en glissant une mèche de cheveu derrière mon oreille. Le jeune homme m’explique qu’il a eu envie de me faire plaisir avec un petit déjeuner fait maison. « C’est parfait ! » le remerciais-je, d’un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageRe: [Oliviana#1] Il faut qu'on parle... écrit Mer 11 Avr - 20:52
Il faut qu'on parle...
Ce secret il devient difficile à porter pour moi au quotidien, j'aimerais pouvoir en discuter avec nos amis, essentiellement avec Baby, c'est mon meilleur ami depuis tellement longtemps qu'il est en droit de savoir que je suis en couple avec elle que je considère comme l'amour de ma vie depuis un an. Tout ceci me semble important mais je sais que Briana souhaite garder le secret pour le moment ce qui est difficile à gérer pour moi. J'accepte la chose tant bien que mal en connaissant parfaitement bien passé tout comme la personne qu'elle est devenue depuis qu'elle a perdue sa sœur aînée mais il n'en reste pas moins que c'est difficile pour moi. Elle et moi on se connaît depuis qu'on est gosses, elle est ma meilleure amie depuis tout ce temps et celle avec qui j'ai perdu ma virginité quand j'avais quatorze ans, ça remonte à loin maintenant mais oui je suis fou de cette fille et l'idée même de la perdre ça me fou les boules. Après je ne cache pas que j'ai peur de la réaction de nos amis parce que depuis le temps que nous sommes ensemble elle et moi ils risqueraient d'être vexés que nous n'ayons rien dit depuis le temps que nous sommes ensemble c'est ça que j'espère qui n'arrivera pas. Mais pour l'heure je m'efforce de ne pas songer à tout ceci et quand j'entends ma femme me saluer alors que je dépose le plateau en argent contenant notre petit-déjeuner je lui caresse les cheveux. « Je vais bien aussi. Je dors toujours super bien quand tu es là ma chérie. » Que je dis en souriant tout en posant mes yeux sombres sur elle tout en lui tendant un pancakes orné de fruits rouges en coulis puis je me prends un pancake pour moi et je le goûte et il est vraiment délicieux. Je décide pour le moment de ne rien dire préférant me concentrer sur le repas plutôt que sur la fameuse discussion que je veux avoir avec elle au sujet de notre secret. Ce n'est qu'au bout d'un moment lorsque nous avons terminés de manger que je me tourne vers elle en soupirant « j'aimerais te parler de quelque chose ma chérie... Tu veux attendre un peu le temps de prendre un bain ou maintenant ça te convient ? » Demandais-je histoire d'obtenir quand même son point de vue parce que ça le concerne quoi qu'il arrive donc hors de questions que je décide tout seul...
Briana & Oliver
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageRe: [Oliviana#1] Il faut qu'on parle... écrit Dim 15 Avr - 14:04
Les secrets peuvent rapprochés, mais ils peuvent aussi divisés, c’et ce que j’avais retenu d’une série télévisée que j’avais beaucoup aimer regarder. Je sais parfaitement que Oliver et moi, nous ne pourrions pas garder le notre éternellement. Mais ça fait tout de même an que nous sortons ensembles en cachette, alors je suppose que l’on se débrouille plutôt bien. Je sais bien que ça n’est pas une bonne idée que d’agir comme nous le faisons, mais dans l’état actuel des choses, je me vois mal agir autrement. Niveau famille, je n’ai plus que mon père, alors mes amis, ma bande de copains, c’est ma famille. Aussi, je n’ai aucune envie de les perdre. D’autant plus qu’il y a une chance sur deux pour qu’ils acceptent la situation sans nous en vouloir. Une chance sur deux pour qu’ils nous le disent, un truc du genre, il était temps. Mais il y a aussi une chance sur deux pour qu’ils nous jugent mal, pour qu’ils nous traitent d’égoïstes, parce que notre groupe pourrait voler en éclat en cas de séparation. Bien sûr, je préfère évite de penser de manière négative, mais par moment, je ne peux pas me retenir de l’être. Voilà pourquoi, garder notre relation secrète est pour moi la meilleure des solutions. Ou alors, j’essaye simplement de m’en convaincre parce que je n’en vois malheureusement pas d’autres. Mais, il faut bien le dire, je n’ai pas cherché à chercher non plus. En fait, la situation actuelle me convient. Ce qui me chiffonne, c’est qu’elle ne convient pas à Oliver et je ne sais pas du tout comment on arrivera à trouver un terrain d’entente. Et puis, il faut dire que je sais très bien, dans le font que notre couple ne fera pas voler notre groupe d’amis en éclat, tout simplement parce que je l’aime de tout mon cœur, qu’entre lui et moi, c’est sérieux et que je sais très bien qu’il est l’homme de ma vie et moi, la femme de la sienne. On s’est suffisamment tourner autour pendant longtemps pour que j’en sois convaincu. Le truc qui me chiffonne, c’est que, le fait de le caché, et que donc, personne ne soit au courant, pourrait faire donner envie à nos potes de nous présenter des gens. Et ça, croyez-moi, je serais bien incapable de le supporter. J’ai beau être en couple avec Oliver, je n’ai jamais réussis à dompter ma jalousie. Elle dort pour le moment, mais elle est toujours là, à attendre le moment propice pour sortir de sa cachette. « J’ai pas envie de prendre de bain, je préfère les douches ! » que je réponds, au jeune homme, taquine, avant de reprendre mon sérieux, devant la gravité de son ton. « Tu commence à me faire peur, qu’est-ce qui se passe ? » que je lui demande alors.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageRe: [Oliviana#1] Il faut qu'on parle... écrit
Revenir en haut Aller en bas
 
[Oliviana#1] Il faut qu'on parle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires
-
» Es-tu une illusion ? Si ce n’est pas le cas il faut qu’on parle ! [PV Shaynar] [TERMINE]
» Je crois qu'il faut qu'on parle... [P.V. Janma]
» Hanna et Jason: il faut qu'on parle
» Il faut qu’on parle[...] ||Kaitlin & Harley||
» Il faut qu'on parle [Magie Noire]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: How to get away with murder :: Scène rp-
Sauter vers: