Par inactivité le forum ferme définitivement ses portes.

Partagez | 

[Andrew|Mike#1] Quand on est au bout du rouleau...

Invité
Invité


Message[Andrew|Mike#1] Quand on est au bout du rouleau... écrit Lun 9 Avr - 19:08

Quand on est au bout du rouleau...
Andrew & Mike
En ce moment on peut dire que c'est vraiment le chaos total dans ta vie, tu es au plus mal, terrifié et angoissé par ta vie. Entre Declan qui semble soudainement n'en avoir absolument plus rien à foutre de ta gueule et qui préfère une pute plutôt qu'un mec respectable comme toi. Entre le gamin qui te sert de voisin, Morgan, sur lequel tu fantasmes et dont tu as même écris un bouquin porno comme à tes habitudes, que tu feras éditer prochainement en bon écrivain que tu es, c'est sûr que tu es paumé. Tu ne sais plus où donner de la tête. Ta conscience te hurle de laisser tomber Declan une bonne fois pour toute, que le beau n'en a rien à foutre de ta gueule, que tu n'es plus rien pour lui. Et d'un autre côté ta conscience ton cœur te hurle de l'appeler, de retourner le voir, de lui donner des nouvelles mais tout ceci t'en es incapable. Tu as même arrêté de le suivre sur YouTube et t'as jeté à la poubelle les magasines de charme dans lesquels il a posé il y a un certain temps. L'amour que tu ressens pour lui est fort ça n'en fait aucun doute mais ton attirance pour Morgan est importante aussi, tu le penses. Ce gamin semble l'opposé même de Declan, pas une salope, pas une personne facile. Juste un gamin normal sans doute puceau qui plus est. Mais t'es stressé et tout ceci c'est trop pour toi, beaucoup trop alors c'est sans doute pour ça que tout d'un coup tu attrapes une lame de rasoir parfaitement coupante et que tu la portes vers ton poignet. La dernière fois que tu as fait ça c'était il y a dix ans, t'avais quinze ans et c'était horrible. Tu étais amoureux, tellement amoureux de ce type et il t'avait blessé et quand tu t'es retrouvé à l'hôpital après ta tentative suicidaire on s'est joué de toi, un infirmier. Depuis t'as plus confiance en les infirmiers au même titre qu'en les humains. T'es une âme égarée Mike et il faudrait te réveiller, mais tu peux pas, t'en es incapable. Alors tu coupes, tu te tranches le poignet gauche en pleurant à chaudes larmes, tu souffres face à ces coupures sur ton poignet mais t'en as marre, tu dois en finir. Vivre un monde plein d'incertitude ce n'est plus pour toi. Tu ne peux pas, ça doit se terminer une bonne fois pour toute.

Ton poignet ne ressemble plus vraiment à un poignet tant il est ensanglanté, t'es par terre, gisant sur le sol en train de perdre connaissance quand tout à coup tu entends ton chien, Lip, aboyer et venir vers toi. Tu finis par t'évanouir et ton chien pleure comme s'il pouvait te réveiller. On pourrait croire que c'est terminé, que t'es allé au bout mais il n'en est rien, ton chien malin comme pas possible va jusqu'à la porte pleurer, appeler de l'aide et visiblement l'un de tes voisins à l'âme charitable aujourd'hui et décide d'aller voir ce qu'il se passe. Le voisin entend le chien et sonne à la porte, toi tu es toujours dans les vapes, entre la vie et la mort et ton voisin connaissant tes soucis de santé, bipolarité et dépression, ne cherche pas plus loin et appelle les pompiers. Entre temps ton voisin a réussi a rentrer chez toi vu que tu n'avais pas verrouillé les portes de ta villa. Lorsque ton voisin te trouve dans la salle de bain de l'étage gisant par terre dans ton propre sang il a bien faillit faire une attaque. Par chance il n'en a pas fait et peu après les secours sont arrivés et t'ont conduit dans un centre médicalisé et ton voisin s'occupera de Lip en attendant que tu puisses sortir. Au fond de toi tu sais que c'était une connerie, que Declan, sa pute ou même le gamin de la villa d'en face ne méritent pas que tu te tues pour leurs gueules. Mais t'en avais le besoin, besoin d'évacuer, d'oublier combien ta vie est un fiasco funeste. T'avais besoin d'oublier que tu es, selon toi, un déchet social.

Lorsque tu te réveilles c'est lundi, tu es vivant et tu poses tes yeux bleus vers ton poignet qui est bandé tu soupires en comprenant être vivant, ne pas avoir réussi ton coup, encore une fois tu vas devoir subir la dure loi qu'est la vie. T'as envie de pleurer parce que tu espérais avoir réussi ton coup, tu espérais que ça se passerait autrement, mais visiblement la vie en a décidé autrement. Tu remarques sur ta droite un mec a l'apparence de gosse, qui s'occupe de tes perfusions, un infirmier sans doute. « T'es qui toi ? » Demandes-tu malgré tout parce que c'est vrai que t'as jamais vu ce gamin avant aujourd'hui. Enfin ce gamin, t'as aucune foutue idée de l'âge qu'il a mais il a une tête de gosse en tout cas et il est vachement mignon, très à ton goût en tout cas... « J'suis où ? » Tu demandes une nouvelle fois souhaitant des explications sur le pourquoi du comment parce qu'au fond tu ne te rappelles de rien, tu ne te rappelles pas que ton chien et ton voisin t'ont sans aucun doute sauvé la vie. Bon pour le coup tu leur en es pas reconnaissant mais plus tard probablement tu le seras. T'as besoin de comprendre, que l'on t'explique ce qu'il se passe, tu sais ce que tu as fait et tu te doutes bien être dans un hôpital mais tu veux des informations. Et par dessus tout là tu ne veux plus voir Declan ni entendre parler de sa salope de merde. S'il aime les mecs comme ça et bien soit c'est qu'il n'était pas un mec pour toi. Pour le coup ta tentative aura du bon enfin de compte...
Lundi 9 Avril 2018
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
 
[Andrew|Mike#1] Quand on est au bout du rouleau...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


 Sujets similaires
-
» Maelynn ◭ « Si tu es au bout du rouleau, alors, qui est à l’autre bout ? »
» Au bout du rouleau [PV Guillaume]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Présentation Mike Blake
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: How to get away with murder :: Scène rp-
Sauter vers: